FR | EN | IT
‹‹‹ RETOUR
Laurent Elie BADESSI Innocence
Irina IONESCO Inédits(I)
Irina IONESCO Inédits(II)
Irina IONESCO Master Set
Irina IONESCO Sylvia Kristel
Eric IVALDI Urbanity
Thomas MILLET Sans Gravité
Jurgen OSTARHILD Shopping Addict
Philippe PASQUA PP
Philippe PASQUA Skull Box
Julia SALUDO À corps et âmes
Julia SALUDO Aveuglante fragilité
Julia SALUDO Jardin exotique de Monaco
Julia SALUDO Profondeur corporelle
Julia SALUDO Symbioses
Julia SALUDO Transition
.

Philippe
PASQUA PP
Présentation du livre

COUVERTURE
Imprimée souple ou cuir pleine peau marqué à froid gainé sur bois.

INTERIEUR
Chaque page est une oeuvre pigmentaire signée et numérotée sur le devant ou au dos. Sont successivement présentées en alternance : photographies, peintures, dessins, aquarelles, scultptures et sculptures photographiques ainsi que quelques vues d'atelier. Le tout cousu et relié manuellement.

CONDITIONNEMENT
le livre est présenté dans une caisse-coffret bois grand format gainée de toile coton cirée.


A propos de cet ouvrage absolument unique, Philippe PASQUA raconte dans son récent livre
" Autoportrait " ( Editions Séguier, Février 2014 ) :

" J'ai toujours aimé les livres, les revues. J'adore çà. Les revues forcément, j'en ai besoin. Les livres d'art aussi, j'en ai acheté beaucoup. J'aime regarder, savoir ce qui existe, savoir ce qui se fait. Et, personnellement, j'adore faire les livres qui concernent mon travail... Donc là, le dernier que j'ai fait va au-delà de ce que j'ai fait précédemment. Il s'agit du livre aux Editions YNOX Paris : il est assez grand. Il fait 80 centimètres de haut et, une fois ouvert, 1,20 m de large. C'est un livre qui évolue. On a pris soin de ne pas sortir les exemplaires d'un coup, mais au fur et à mesure, d'abord parce qu'il vaut assez cher et qu'il est assez imposant, mais aussi parce que c'est un livre que je fais évoluer. Les premiers exemplaires avaient un certain nombre de pages. Au fur et à mesure du temps, les oeuvres que je fais, j'en choisis certaines, je les rajoute dedans. Du coup, chacun de ces livres est quasiment une pièce unique. C'est un livre qui évolue avec moi. Quand je fais une oeuvre ou deux, j'en rajoute deux, peut-être trois tous les six mois, donc l'épaisseur du livre augmente et je change les couvertures aussi. Je m'amuse à changer régulièrement l'image de la couverture - ou de la texture - en cuir, en cuir tatoué. Quand c'est du carton, je change les impressions qu'il y a dessus, le contenu, donc çà me plaît beaucoup. "
Philippe PASQUA