FR | EN | IT
‹‹‹ RETOUR
Laurent Elie BADESSI Innocence
Irina IONESCO Inédits(I)
Irina IONESCO Inédits(II)
Irina IONESCO Master Set
Irina IONESCO Sylvia Kristel
Eric IVALDI Urbanity
Thomas MILLET Sans Gravité
Jurgen OSTARHILD Shopping Addict
Philippe PASQUA PP
Philippe PASQUA Skull Box
Julia SALUDO À corps et âmes
Julia SALUDO Aveuglante fragilité
Julia SALUDO Jardin exotique de Monaco
Julia SALUDO Profondeur corporelle
Julia SALUDO Symbioses
Julia SALUDO Transition
.

Jurgen
OSTARHILD Shopping Addict
Biographie


Jorgen OSTARHILD est un photographe allemand né en 1963 travaillant et vivant entre la France (Paris) et l'Allemagne.

Jurgen Ostarhild considère que la photographie analogique est un outil de reproduction de la réalité. Losqu’elle est numérique, la photographie perd toute contrainte spatio-temporelle et devient un outil de pure création. Ce n’est plus dès lors, un simple outil de reproduction. En 1990, lorsqu’il était encore photographe de mode, Jurgen Ostarhild fut parmi les premiers à abandonner la photographie traditionnelle pour les nouvelles technologies numériques. De la même manière qu’un DJ mixe de la musique, Jurgen Ostarhild mixe les pixels composants chaque image numérique. Nez, yeux, bouche, cheveux, teint, traits du visage masculins ou féminins sont mélangés pour composer une beauté virtuelle, hybride et exceptionnelle. « Je crée mon propre univers en prenant des éléments de différents visages afin d’en créer de nouveaux ». Ce travail vient d’une simple observation : un visage définit souvent plus un style, une apparence que bien des diktats vestimentaires. Alors que les photographes traditionnels utilisent maquillage, lumière et autres artifices pour embellir leur modèle, Jurgen Ostarhild utilise ses bases de données morphologiques pour déplacer les pixels sur ses écrans d’ordinateurs. Ses images sont des instantanés d’une beauté en cours de réalisation. En résulte une perfection rare, aussi vraie que la réalité, loin du graphisme informatique et des effets spéciaux.
À travers ce processus créatif, et par la singularité de son travail, Jurgen Ostarhild soulève des questions qui recoupent différents mouvements structurels façonnant notre société :
- problèmes courants liés au corps et à l’identité : le corps n’est plus une réalité fixe et stable. La génétique, le clonage, la chirurgie esthétique, le body art (tatouage, pierrier, ..), le « transgenre » peuvent permettre à tout un chacun de se réapproprier et reconfigurer son propre corps. Jurgen Ostarhild brouille ces questions identitaires en fusionnant littéralement toutes les différences (sexuelles, raciales, physiques, …)
- nightclubbing et musiques électroniques : les influences de Jurgen Ostarhild sont principalement musicales. Il se considère lui-même comme un « picture jockey », mixeur d’images, se référant implicitement aux similarités communes entre son travail et celui d’un DJ, qui mixe des sons, comme lui mixe des images.
- la mode comme une nouvelle religion. Comme l’art, la mode fait partie des mœurs de notre temps de manière anthologique, en tant que vision du monde qui dépend du corps. Les visages démultipliés et entièrement façonnés de Jurgen Ostarhild sont à la fois objets et images, la matière brute et le produit fini de la mode. De ce fait, les images de Jurgen Ostarhild révèlent bien plus sur les nouvelles tendances que bien des vêtements ...
- les nouvelles technologies et le champs quasi-infini de leurs possibilités. Jurgen Ostarhild détourne les nouvelles technologies de leur fonction principale : d’outils de communication, il en fait des outils de création et d’émotion.
(Jurgen Ostarhild a été présenté par la galerie parisienne Jérôme de Noirmont).